Guide Bourgogne

Edition du 21/01/2020
 

Domaine Gelin

Sommet

Domaine Pierre GELIN


Le Domaine Pierre Gelin est une propriété familiale de 11,50 hectares, dont les vignobles s’étendent sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété, créée en 1925 par Pierre Gelin, puis exploitée par Stéphen Gelin, son fils, dont le fils, Pierre-Emmanuel, dirige aujourd’hui la propriété. Ici, on accorde un grand soin à la méthode culturale, la lutte raisonnée est appliquée, les vignes sont labourées et la famille Gelin privilégie les fertilisants naturels (algues, fumures issues de l’agriculture biologique). Tous les soins sont apportés à la vigne (ébourgeonnage très sélectif, palissage relevé, effeuillage manuel...). Les vins sont élevés en fûts de chêne durant 20 à 22 mois, avec un pourcentage de fûts neufs variant selon les crus et les millésimes pour un léger boisé, puis mis en bouteilles à la propriété et ne sont commercialisés qu’après un an ou deux. Leur infrastructure regroupe le chai de vinification, l’embouteillage et le stockage des bouteilles, le chai de vieillissement en sous-sol dans des caves voûtées, le bureau, un caveau d’accueil et une salle de réception, et se trouve en centre ville (22, rue de la Croix-Blanche). A Fixin on est obligé de passer devant eux ! Fixin rouge 2015 : Belle robe grenat très intense. Nez très sucré ouvert sur des notes de fruits mûrs macérés, de pain d'épices et de tabac. Un boisé également épicé et particulièrement adapté apporte à l'ensemble une note fumée de grande classe. On retrouve cette impression de fruits macérés dans une très belle bouche, solaire, onctueuse, voire crémeuse. Côté texture, les tanins parfaitement fondus expriment des sensations pâtissières (pâte d'amande) et une impression amortie de tafetas et de velour. Fixin 1er Cru Clos Napoléon rouge 2015 : belle robe grenat intense et brillante. Des notes fumées, épicées et un peu florales forment un bouquet complexe de grande classe. En filigrane, la cerise et le tabac ajoutent leurs senteurs habituelles pour conclure un nez des plus racés. Des notes kirschées légèrement acidulées dominent le palais. Une tension minérale de grande finesse s'appuie sur une sensation de végétal noble pour produir un vin croquant, assez fougueux, dont la finale se déploie sur les petits fruits rouges (cerise, kirsch encore). Pleine de force contenue, cette cuvée magnifiquement réussie en 2015 est taillée pour la garde. Fixin 1er Cru Hervelets rouge 2015: robe grenat, légère et brillante. Le tout premier nez est plutôt discret : fruits noirs mûrs (mûre, myrtille). Puis à l'aération, il s'ouvre pour laisser passer les notes boisées de l'élevage. Une petite touche sauvage et forestière de ronce et de sous-bois s'invite aussi dans le bouquet. Une bouche à la fois chaude, mûre et tendue attaque le palais par un acidulé rappelant la compote de questches. La texture racée, alliée aux tanins fins et soyeux, développe un toucher de bouche quasi sensuel. Sa bonne tenue et sa mise en place déjà parfaite donne la sensation d'un vin de grande inertie, où les années de garde n'useront que lentement une matière toute en retenue. Gevrey Chambertin Clos de Meixvelle 2015: robe grenat brillante. Le nez est ouvert, direct, mais aussi complexe - fruits compotés, tabac, épices - dont l'ordre s'inverse curieusement avec l'aération! Le boisé est encore bien présent sous forme de note chocolatée. La bouche est droite, racée, bien en place. Au milieu des fruits mûrs, la note réglisse est dominante. Un bel acidulé de fruits rouges, typique de Gevrey, met en avant les tanins. Beau potentiel de garde. Gevrey Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2015 : belle robe rubis intense. Un premier nez épicé où le poivre domine. Puis après quelques secondes, c'est le tour du fruité très axé sur les petits fruits rouges acidulés type cranberrie, airelles. En bouche, la perception de l'acidulé est directe (cerise griotte, airelles). Mais la belle texture crémeuse forme avec un ensemble séveux, juteux et consistant, où le grain de tanin peut s'exprimer avec justesse. Son joli croquant de fruits allié à sa finale très juteuse sur le jus de cerise en fait un très bon Gevrey 1er cru accessible dès sa jeunesse. Chambertin Clos de Bèze 2015 : robe rubis très intense et brillante. Une fraîcheur minérale aux accents réglissés vient équilibrer un côté sucré dû à une exceptionnelle maturité des raisins. En fin d'olfaction, une touche de végétal noble fait écho à un élevage impeccablement digéré. Une bouche puissante et racée se déploie à l'infini avec une force et une énergie hors du commun. Marquée par les épices (grain de poivre noir, tabac, menthol), elle se distingue aussi par un équilibre parfait entre tension et sucrosité. Le vin est à la fois juteux et serré dans ses tanins, fondus par ailleurs.

   

Domaine Gelin

Pierre-Emmanuel Gelin
22, rue de la Croix Blanche
21220 Fixin
Téléphone : 03 80 52 45 24

Email : info@domaine-pierregelin.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/gelinpierre



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Pierre AMIOT et Fils


Depuis cinq générations, la famille Amiot est propriétaire de ce domaine de 8 ha. Le domaine pratique la lutte raisonnée, aucun traitement n'est fait de façon préventive, labours pour éviter l'usage de désherbants. Un ébourgeonnage est effectué au printemps pour maîtriser les rendements. Le fils de Jean Louis, Léon les a rejoints en 2018. “L’année 2018, nous précise Jean-Louis Amiot, est un tournant pour le Domaine Pierre Amiot. Associés depuis 1990, les deux frères, Jean-Louis et Didier accueillent cette année la 6e génération. En effet, mon fils, Léon, a choisi de rejoindre l’exploitation après 6 années d’études et de travaux en viticulture-œnologie sur la Bourgogne, l’Alsace et la Nouvelle-Zélande. Une transmission réussie nécessite plusieurs années, mais déjà Léon est heureux de partager sa passion avec son père et son oncle qui en retour l’accompagnent avec beaucoup de bienveillance. Cette nouvelle génération saura, nous l’espérons, continuer à donner le meilleur pour produire des vins élégants et généreux dans le respect du terroir.” Voilà un grand Morey-Saint-Denis Premier Cru Aux Charmes 2016, avec cette touche de fumé persistante, ample et très équilibré, où se retrouve une belle subtilité d’arômes dominée par la griotte et la mûre, est d’une grande harmonie en bouche, savoureux, tout en finesse, de garde. Le Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Millandes 2016, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, marqué par la prune et les sous-bois, quant ce Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Blanchards 2016, alliant fermeté et rondeur, aux tanins riches, de robe intense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau et une pointe d’épices douces, il est très équilibré, généreux, de bouche ferme, où l’on retrouve les petits fruits noirs. Superbe Clos de la Roche Grand Cru, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois, de charpente solide, un grand vin typé. Goûtez également le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Combottes 2016, d’une belle concentration d'arômes (myrtille, épices...), ample, de belle charpente, jolie robe, de bonne garde, naturellement.

Jean-Louis et Didier Amiot
27, Grande Rue
21220 Morey-Saint-Denis
Téléphone :03 80 34 34 28
Email : contact@domainepierreamiot.fr
Site personnel : www.domainepierreamiot.fr

BADER MIMEUR


Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet sur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot noir. Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne. Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d'Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine. Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées durant 10 à 15 mois. Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification. “L’année 2019 sera l’année du centenaire du Domaine Bader-Mimeur, acheté par Charles Mimeur en août 1919. Nathalie Fossier, 5e génération, prendra à cette occasion les rênes du domaine.” On se fait bien entendu plaisir avec ce Chassagne-Montrachet blanc 2016, 100% Chardonnay, (le bas du Clos, avec des terres plus argileuses, est planté en Pinot noir, une parcelle de 2 ha de vignes de plus de 60 ans, vinification en cuves de chêne et élevage en fûts 18 mois). Un vin de jolie robe dorée, de bouche parfumée et persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, suave comme il se doit et d’une jolie finale épicée. Le Chassagne-Montrachet blanc Vieilles Vignes 2015, (vignes de 35 ans en moyenne, élevage en fûts de chêne français, dont 20% de fûts neufs, durant 15 mois), de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre et de fumé, d’une élégance persistante. Le Chassagne-Montrachet rouge 2016, parfumé, charnu et souple, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, allie finesse et charpente.


Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

Sylvain MOSNIER


Sylvain Mosnier a d’abord entamé une carrière de professeur mécanique automobile. Petit fils et arrière-petit-fils de viticulteur, il saisit l’opportunité de s’installer en 1978 (à 34 ans) suite à la retraite de son beau-père qui lui loue 2 ha de vignes en appellation Chablis. Sa femme Monique le rejoint en 1995 pour développer la vente en bouteille et l’informatisation du domaine. En 2005, Stéphanie, leur fille, quitte son travail d’ingénieur logistique pour reprendre le domaine, elle s’installe en tant que Jeune Agriculteur en 2007, et vinifie les vins à partir de cette année-là. Aujourd’hui, le domaine exploite 18.5 ha composé de Petit Chablis, Chablis, et Chablis 1er cru Beauroy et Cote de Léchet. Sylvain est à la retraite mais continue avec Monique d’aider à la commercialisation et à faire des salons. Très beau Chablis Premier Cru Beauroy 2016, aux accents de musc et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, gras, de belle robe, ferme et suave, tout en séduction. Très agréable Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2016, où l’on retrouve des nuances de lis et de miel, alliant complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron), il est très élégant, charmeur et riche. Le Chablis Vieilles Vignes 2017 a des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, il est d’une très bonne tenue en bouche, un vin classique, équilibré en acidité, avec une finale généreuse et longue. Goûtez aussi le Chablis 2017, un vin complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches), vivace et très plaisant, et le Petit Chablis, franc et nerveux, à déboucher sur des huîtres ou des anguilles persillées.


36, route Nationale
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 43 96 et 06 66 13 11 81
Email : sylvain.mosnier@libertysurf.fr
Site personnel : www.chablis-mosnier.com

DOMAINE MARC JOMAIN


Philippe, Catherine et Christophe JOMAIN, frères et soeurs, exploitent leur propre domaine au sein d'un groupement foncier créé le 03 novembre 1992. Le domaine comprend 9 hectares de vignoble à PULIGNY-MONTRACHET dont 4 produisent essentiellement des grands vins blancs de réputation mondiale issus du cépage chardonnay dans les appellations village, 1er cru et grand cru. Alliant modernisme et tradition, le domaine est dirigé avec dynamisme par la famille JOMAIN. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée. La lutte raisonnée permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en utilisant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts portent leurs fruits car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble. La vendange est récoltée manuellement, la vinification respectueuse de chaque appellation s'effectue par pressurage pneumatique. Les vins fermentent en fût de chêne dans une proportion n'excédant pas le quart de fût neuf. L'élevage traditionnel et la mise en bouteilles sont réalisés avec minutie sans manipulation excessive des vins sous le contrôle étroit d'un laboratoire d'oenologie agrée. Durant la fermentation malo-lactique les vins sont bâtonnés afin d'obtenir davantage de rondeur et de complexité. Au printemps, les vins sont alors soutirés et clarifiés par collage, la mise en bouteille intervenant généralement début septembre. Découvrez leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2016, très caractéristique de son terroir, d’une grande complexité aromatique (fruits secs), très équilibré, gras en bouche, toujours racé. Joli Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2017, aux notes subtiles de fleurs et de noisette, de bouche puissante mais fine, un vin tout en nuances et persistant. Leur Puligny-Montrachet 2017, a une jolie robe brillante, puissant et fin à la fois, équilibré, parfumé, complexe, avec une belle intensité aromatique, harmonieux et distingué.


1, rue de l'Abreuvoir
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Email : info@vins-jomain.com
Site : domainejomain
Site personnel : www.domaine-jomain.com


> Nos dégustations de la semaine

Pierre BOURÉE Fils


Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. Il acquiert ensuite en 1903 un clos ceint de murs, en bordure est de la D 974 (Dijon - Lyon), au lieu dit ?la Justice?. Pierre Bourée le plante en vigne et lui donne le nom de clos de la Justice. En 1922, son fils Bernard lui succède et créé l?enseigne actuelle de la maison : Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes-Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Aujourd?hui, Bernard et Jean-Christophe Vallet dirigent la maison.
Voilà un très grand Charmes Chambertin Grand Cru 2011, de belle robe pourpre, au nez puissant et subtil, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu mais puissant, avec des tanins riches et veloutés à la fois, tout en charpente, très charmeur, très marqué par son terroir. Beau Mazys-Chambertin Grand Cru 2000, typé, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, parfumé (mûre, musc, épices...), alliant puissance et finesse, gras et intense, tout en bouche, classique et très harmonieux, de garde. Le Gevrey-Chambertin clos de la Justice 2012, intense, est harmonieux, aux notes de sous-bois et de griotte mûre, de bouche ample et fondue, classique de ce millésime.
Le Meursault 2012 est de belle robe, d?un bel équilibre, aux connotations florales subtiles, à la bouche fondue où se retrouvent des nuances de grillé et de pêche surmûrie, alliant puissance et souplesse. Le Chassagne-Montrachet blanc 2010, au nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, équilibré et harmonieux, est suave, de bouche délicate, finement bouqueté, à déboucher sur une langouste ou des girolles à la crème. Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2007, avec ces notes subtiles de pruneau confit, un vin marqué par le poivre et la vanille au palais, qui associe structure et suavité. Le Pernand-Vergelesses blanc est intense et floral, souple, avec des arômes de grillé et de pomme, gras, ample. Beau Pommard 2005, très parfumé (petits fruits rouges mûrs, humus...), avec cette pointe de griotte. À noter, La Table de Pierre Bourée, où l?on propose des menus dégustation avec 5, 7 et 9 vins. Les vins sont accompagnés de plats de la région.

Bernard et Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Tél. : 03 80 34 30 25
Email : contact@pierre-bouree-fils.com
www.pierre-bouree-fils.com


Domaine MUSSY


Domaine Albert JOLY


La famille Joly est l?une des plus anciennes de la commune de Puligny-Montrachet. On retrouve le nom en 1531 dans un registre de baptême et en 1741 dans le livre terrier (registre contenant les lois et usages d?une seigneurie). C?est la 7e génération sur le Domaine Albert Joly, le père de Sylvie a arrêté son activité à l?âge de 86 ans. Aujourd?hui, les 3 enfants ont repris le domaine mais c?est Sylvie qui le gère tout en ayant une activité professionnelle extérieure. Les vignes sont exploitées en lutte raisonnée, labours, sans désherbant, les vendanges sont manuelles. L?élevage des vins se fait en fûts neufs pour 1/3 de la récolte.
Sylvie Prévot-Joly nous raconte que ?les vendanges ont commencé le 2 septembre, avec une belle surprise au pressoir !
On ne s?attendait pas à ce que ça coule autant. Pas besoin de trier, les raisins étaient magnifiques. De plus, une bonne équipe nous a accompagnés tout au long des vendanges, donc c?était très agréable sur tous les plans. Aujourd?hui, les vins évoluent très bien, sont très équilibrés, ce sera un beau Millésime.?
Voilà un remarquable Puligny-Montrachet les Charmes 2016, qui fleure bon son Chardonnay, issu d?une parcelle située en limite de Meursault, et plantée en 1970, avec un élevage de 18 mois en fûts, une très belle suavité s?allie à une fraîcheur d?une grande intensité, avec des senteurs minérales et florales complexes, de belle évolution, un vin qui s?accorde avec les crustacés ou sur une escalope de veau à la crème. Le Puligny-Montrachet les Tremblots 2016, Chardonnay, vigne planté en 1954, élevage 19 mois en fûts, est très agréable, de bouche pleine aux nuances de pain grillé et d?abricot, charpenté, harmonieux, suave comme il se doit. 
Goûtez également le Bourgogne Chardonnay 2016, vigne plantée en 1958, élevé 18 mois en fûts, un vin où le nez et la bouche sont marqués par des arômes complexes de pêche et d?abricot sec, d?une belle longueur en bouche, légèrement épicé en finale.

Sylvie Prévot-Joly
2, rue du Creux de Chagny
21190 Puligny-Montrachet
Tél. : 03 80 21 90 52
Email : domainealbertjoly21@orange.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018

 



Sylvain MOSNIER


Jean-Marie NAULIN


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine du CHARDONNAY


Domaine DENIS Père et Fils


Domaine des MONTS LUISANTS


BADER MIMEUR


Domaine François BERTHEAU


Domaine JOMAIN


Domaine Guy ROBIN


Domaine Alain GEOFFROY


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Pierre BOURÉE Fils


Domaine Albert JOLY


Domaine DENUZILLER


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Clos BELLEFOND


Frédéric ESMONIN


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine Jean-Jacques GIRARD


AUVIGUE


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Domaine Jean CHARTRON


Domaine Guy BOCARD


Domaine René CACHEUX et Fils


Gérard TREMBLAY


Robert AMPEAU et Fils


Domaine Pierre GELIN


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine de la POULETTE


Philippe LECLERC



CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU REDORTIER


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


SCE DU CLOS BELLEFOND


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE GOURON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales